Affichage dynamique interactif en point de vente : un nouvel usage pour générer de l’engagement

L’affichage est un pilier traditionnel de la communication en point de vente. Ces dernières années, ce média s’est digitalisé pour offrir aux communicants des opportunités innovantes de toucher leurs cibles. Leurs buts : générer de l’engagement et proposer des expériences clients différenciantes. Et si désormais on laissait le consommateur choisir son contenu ?

L’affichage dynamique a donné un premier élan en proposant des contenus multimédias attractifs, adaptés à l’environnement des écrans et au caractère non linéaire des nouveaux usages des consommateurs : le message ne se concentre plus sur le produit en lui-même, mais sur la réceptivité du client. Plus précisément, et surtout en retail, les messages ne se focalisent pas sur les bénéfices produits, mais sur la réponse qu’ils apportent aux besoins consommateurs.

L’expérience client pour réinventer le parcours en magasin

Aujourd’hui, dans la mesure où l’expérience client est au cœur de la stratégie des marques, le contenu dynamique ne suffit parfois plus à satisfaire à sa mission. En effet, sur-sollicitée, l’audience ne se montre attentive qu’aux contenus les plus pertinents et rejette ceux qui ne la concernent pas. Ce rejet peut également être accompagné d’une perception négative de la marque. C’est pourquoi, les communicants, au même titre que pour l’expérience online, cherchent à personnaliser davantage l’expérience client en magasin.

“Le message ne se concentre plus sur le produit, mais sur le client”

Les outils de l’affichage digital évoluent dans ce sens et proposent de créer des campagnes intégrant ce nouveau besoin : personnalisation et interactivité sont désormais les deux maîtres-mots. Cette volonté passe par la possibilité pour l’audience de prendre le contrôle du ou des écrans. Synchronisés à un smartphone, une tablette, un QR code ou encore un bouton, les contenus diffusés peuvent être gérés par les utilisateurs. Puisqu'il les déclenche lui-même, le consommateur est engagé et donc plus réceptif aux messages de la marque.


Créer de l’engagement

Si la notion d’émotion se retrouve dans l’expérience client, l’engagement, lui, passe par les interactions entre la marque et le consommateur. L’affichage dynamique interactif permet ainsi d’instaurer un véritable dialogue entre les parties en proposant intelligemment les contenus les plus pertinents (algorithmes, reconnaissance faciale etc.) ou en engageant le client dans la construction du message.

Cette approche est une réelle opportunité : en plus de générer une meilleure expérience et de l’engagement, l’analyse systématique du comportement par les outils de l'affichage dynamique permet d'affiner les messages au fil du temps et de les rendre toujours plus adaptés à la cible.

Cependant, déployer une solution d'affichage interactif ne suffit pas à générer une expérience différenciante et engageante. Qu'il soit à l'initiative du consommateur (tablette, bouton, QR code…) ou de l'écran (reconnaissance faciale, détection de mouvement...), le dialogue, pour être activé, doit bien sûr être pertinent et répondre à un besoin client et/ou susciter la curiosité et l'envie d'interagir.

Exemple de déploiement du mode intéractif

Le système de synchronisation sur demande est opérationnel dans une agence AXA du centre-ville de Toulouse. Il permet à l’agence de diffuser les informations du groupe, tout en offrant la possibilité aux assurés de prendre le contrôle des diffusions. Ces derniers, via un…

Partagez cet article

|