Se préparer #3 : Support technique et maintenance

Cet article constitue le troisième d'une série concernant le choix de l'architecture réseau de son système d'affichage dynamique, si vous ne maîtrisez pas parfaitement la notion d'affichage dynamique, ou n'êtes pas familier avec les différentes architectures existantes, commencez par cet article : Affichage dynamique : bien se préparer. Si vous avez manqué l'article précédent, consultez : Se préparer #2 : Temps et efforts d'installation

Malheureusement, le meilleur des mondes n’existe pas !
Et NON, aucune solution ne fonctionne éternellement sans incident.
Comment, alors, résoudre les incidents, et vers qui se tourner ?


Cas du modèle hébergé

Dans cette architecture, le prestataire ne peut accéder ni aux serveurs, ni aux players à distance, puisqu’ ils sont isolés sur le réseau local du client. Ainsi, c'est l'équipe technique de l'entreprise cliente qui est en charge de résoudre les incidents. Souvent, le prestataire est joignable par mail, chat ou téléphone et peut guider l'équipe technique. (Ces services font généralement l'objet d'une facturation annexe au matériel, et se présente sous la forme d'un abonnement annuel.) Néanmoins, les incidents non solutionnables par l'équipe technique de l'entreprise requièrent l’intervention sur site du prestataire. Ces interventions, outre les délais de résolution qu’elles introduisent, peuvent également être soumis à de nouvelles facturations.
Pour des parcs d’écrans importants, il est souvent nécessaire pour l’entreprise cliente d’assigner une équipe technique dédiée à la maintenance continue du système, ce qui représente souvent des coûts de personnels supplémentaires. Cette équipe, une fois formée, pourra, en revanche, intervenir plus rapidement en cas d’incident. Elle pourra aussi superviser le réseau afin de prévenir ces incidents.

Cas du modèle SaaS

Dans cette architecture, les serveurs sont hébergés par le prestataire qui peut réagir rapidement en cas d’incident. Il peut également intervenir à distance sur les players hébergés chez le client, et connectés à internet. Comme le prestataire peut communiquer avec l’ensemble des équipements du système, il peut aussi superviser les équipements et prévenir d'éventuels dysfonctionnements. En cas d’incident majeur sur les players (par exemple, qui empêcherait au prestataire de pouvoir intervenir à distance), un échange standard par colis est souvent inclus dans l’abonnement (suivant le prestataire choisi pour le player).
Le cas du modèle hybride dépend fortement de la solution choisie. Le prestataire peut quelque fois intervenir sur le serveur à distance, mais rarement sur les players qui restent, eux, isolés. Il peut aussi, parfois, superviser le serveur et prévenir les incidents relatifs à son fonctionnement.

Quelle que soit l’architecture, un support technique est souvent disponible par e-mail, chat ou téléphone, en amont d'une intervention.

Ainsi, s'équiper d'un système d'affichage dynamique nécessite d'anticiper les besoins en maintenance du système. La meilleure architecture dépendra essentiellement de l'infrastructure en place dans l'entreprise, de la présence d'une équipe technique et de sa capacité à résoudre les incidents éventuels. Néanmoins, les solutions à modèle SaaS, parce que le prestataire peut intervenir sur l'ensemble des équipements qu'il connait, à distance, et parce que le tarif de ces interventions et souvent inclus dans l'abonnement, semblent plus efficaces, et moins onéreuses que celles à modèle on-premise.

Continuez la lecture du dossier :
- Se préparer #4 : Formation et temps de prise en main

Ne ratez aucun article en vous inscrivant à notre newsletter.

Chaque solution d'affichage dynamique ayant ses propres caractéristiques, demandez une expertise précise à votre prestataire avant de vous équiper.

CityMeo propose une solution d’affichage dynamique professionnelle

Sa simplicité d’installation et d’utilisation a déjà séduit de nombreux clients prestigieux et remportée de nombreuses récompenses.

Partagez cet article

|